Facebook

Un lien entre jeunes et propriétaires

Afin de permettre aux jeunes d’accéder à un logement autonome de droit commun, l’Accueil du Fort via son Service de Médiation Locative anime une bourse aux logements qui regroupe des propriétaires partageant les valeurs portées par l’Association. 

Dans ce cadre, l’association assure une médiation locative entre le jeune et le propriétaire. Elle met en relation le jeune demandeur avec le propriétaire du logement qui lui convient le mieux au regard de son projet (estimation de l’allocation logement CAF, prévision des dépenses, informations sur les droits et devoirs d’un locataire, explication des techniques de recherche, vérification de l’adéquation Ressources/ Loyers…). L’association s’assure que le projet du jeune est fiable et construit.

Elle a au préalable signé avec le jeune un contrat d’accompagnement et un avenant spécifique à la bourse au logement.

L’Association suit le jeune durant les quatre premiers mois d’occupation du logement pour l’accompagner sur :

-       Les démarches administratives liées à l’occupation du logement

-       L’apprentissage d’une bonne gestion des charges locatives

-       La prévention des impayés

-       La résolution d’éventuels conflits liés au locatif

A l’issue de ces 4 mois, l’Association reste à la disposition du jeune sur ces mêmes dispositions.

Le jeune, quant à lui, s’engage à respecter ses devoirs de locataire.  Parallèlement, elle est en contact régulier avec le propriétaire.

L’Association renseigne les jeunes locataires et les bailleurs privés sur leurs droits et devoirs respectifs. Elle informera chacun d’entre eux des différents dispositifs de garantie permettant aux jeunes de faciliter leur accès à un logement (la Garantie des Risques Locatifs, le prêt Locapass, le Fonds de Solidarité Logement…).

L’Association peut mettre en place des informations collectives sur les sujets intéressants les bailleurs en partenariat avec les organismes compétents (SOLIHA, ADIL...).

Le propriétaire informe l’Association dès lors que son logement est libre et accepte que l’Association visite le logement à louer et prenne des photos pour les transmettre aux jeunes en recherche.

Les responsabilités de l’association se limitent à la mission de médiation, précisée ci-dessus. Elle n’est mandataire ni du bailleur, ni du locataire. Sa responsabilité ne peut être engagée ni sur d’éventuels retards de loyer, ni sur d’éventuels dysfonctionnements techniques du logement, ni sur d’éventuels troubles de voisinage.

 

Go to top